top of page

Les multiples vies de l'édifice de l'IUGM

Dernière mise à jour : 24 mars

L'histoire fascinante du bâtiment abritant l'Institut de Gériatrie du Centre universitaire sur Queen Mary reflète un parcours riche en transformations et en réaffectations, illustrant parfaitement l'esprit de préservation du patrimoine architectural. De ses débuts en tant que centre éducatif pour les personnes atteintes de troubles visuels à sa fonction actuelle d'Institut de Gériatrie, cet édifice témoigne de son adaptabilité à travers les époques. Ensemble, explorons ce récit captivant qui met en lumière l'évolution et la diversité des utilisations d'un lieu emblématique de la Côte-des-Neiges à Montréal.

Les terres où est situé ce bâtiment représentaient un choix privilégié dans le quartier, perché sur le flanc de la montagne et offrant une vue magnifique sur l'horizon nord-ouest. Elles étaient probablement fréquentées par les Autochtones de manière saisonnière avant la colonisation, comme le prouve une récente fouille archéologique réalisée non loin de là, à l'oratoire. En 1698, lors de l'ouverture de la Côte-des-Neiges, ces parcelles furent attribuées à Nicolas Jolivet, également connu sous le nom de Lespine.

Par la suite, pendant la période de villégiature, plusieurs hôtels ont profité de cette situation géographique, notamment le célèbre Hôtel Compain avec sa tour d'observation offrant une vue magnifique grâce à la surélévation de la tour.

John Molson Jr. fit également construire une maison de campagne en face de ce terrain, appelée la Villa Terra Nova. Le bâtiment qui abrite aujourd'hui l'Institut de Gériatrie du Centre universitaire a été initialement construit pour accueillir des personnes souffrant de troubles de la vision. L'Institut Nazareth a ainsi été érigé pour répondre au besoin d'éducation des personnes atteintes de déficience visuelle. Cette institution a déménagé à trois reprises avant de s'installer définitivement à son emplacement actuel.

Dans son premier édifice, l'école a été une pionnière en tant que première école spécialisée pour aveugles au Canada. Dès 1865, l'enseignement du braille, système d'écriture tactile inventé par Louis Braille dans les années 1820, y était dispensé. Les élèves y recevaient un enseignement théorique ainsi que des compétences techniques, notamment des cours de vannerie, tandis que l'enseignement musical était également intégré au programme.

Victime de son succès, l'institution est devenue trop exiguë, ce qui a conduit à la construction, en 1931, d'un bâtiment majestueux au cœur de la Côte-des-Neiges qui amorçait à cette époque une période de densification urbaine. Attirant de grandes institutions séduites par la nature abondante et l'air pur de la montagne, cette construction présentait une architecture en forme de U et offrait de vastes espaces pour accueillir et éduquer les personnes souffrant de troubles visuels. Cependant, les gestionnaires ont été forcés de constater qu'ils avaient sous-estimé les coûts d'entretien de ces vastes pièces, ce qui a entraîné des coûts insoutenables pour l'institution. Le bâtiment fut alors mis en vente. Celle-ci a donc déménagé dans un autre bâtiment sur le boulevard Crémazie, similaire à celui de Queen Mary.

En 1941, celui-ci a été loué au ministère de la Défense nationale du Canada qui l'a transformé en un centre d'entraînement pour l'Aviation royale canadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Des baraquements de l'armée furent alors construits à l'arrière du bâtiment principal afin d’héberger les soldats. Certaines photos d'époque témoignent des exercices militaires qui s'y déroulaient.

L'emplacement correspond aujourd'hui au stationnement de l'institut. Ces mêmes clichés montrent les vastes espaces non construits qui accueilleront plus tard des séries de bâtiments à logements, obstruant ainsi le paysage. Le site de l'hôpital Sainte Mary figure presque seul dans ce panorama Après la

Deuxième Guerre mondiale, en 1946, le bâtiment change de vocation pour devenir un hôpital pour les vétérans, accueillant plusieurs soldats blessés ou présentant des séquelles permanentes résultant de leur participation au conflit qui venait de se terminer l'année précédente.

Il a été occupé jusqu'en 1976, année où il a été mis en vente, puis racheté par le gouvernement avant d'être transformé complètement en un centre spécialisé en gériatrie et gérontologie, prenant le nom de Centre hospitalier Côte-desNeiges. En 1997, il est devenu l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal.

l'Institut de Gériatrie du Centre universitaire sur Queen Mary est un véritable témoignage de l'adaptabilité et de la résilience d'un lieu qui a traversé diverses époques et transformations. Du centre éducatif pour les personnes atteintes de troubles visuels à l'hôpital pour vétérans puis au centre spécialisé en gériatrie, cet édifice incarne la capacité à se réinventer pour répondre aux besoins évolutifs de la société. C'est également un exemple inspirant de préservation du patrimoine architectural tout en offrant des services de qualité aux patients. Ainsi, cette histoire reflète non seulement l'évolution du quartier de la Côte-des-Neiges à Montréal, mais aussi l'engagement continu envers le bien-être et le progrès dans le domaine de la santé et de la gériatrie.


Texte et recherche Jonathan Buisson https://www.buymeacoffee.com/SouvenirsetMemoires

Une nouvelle option est maintenant disponible sur le site web. J’ai mis en place un système de financement volontaire pour aider à l’hébergement et à l’amélioration du site web. Comment cela fonctionne-t-il ? Le site restera toujours gratuit, mais si vous souhaitez me donner un coup de pouce pour assurer le maintien en ligne de nos précieuses informations historiques via la plateforme Buymeacoffee, vous pouvez faire un don une fois par mois ou seulement une fois, selon ce que votre cœur vous dicte. Pour 5 $ par mois, le prix d’un café au restaurant, vous pouvez contribuer à améliorer et à conserver ces précieuses informations historiques.


Source Facebook Souvenirs et mémoires de Côte-des-Neiges Shcdn Heritage Montreal

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page